Grand arrêt sur l’Africanisme – De l’antiquité à nos jours

19.450 CFA


Quatrième de couverture

L’Africanisme (écrits sur l’Afrique) n’est pas aussi récent que sa vogue actuelle ne laisse supposer. Durant l’Antiquité, l’Égypte fut une terre de destination obligée pour de nombreux Grecs et Romains. Dans le premier millénaire, l’Afrique a donné à la latinité des écrivains. Avec la conquête arabe de 640 après J.-C., les musulmans débarquent en Égypte et en Afrique du Nord, implantant l’islam. L’arrivée des musulmans au VIIe siècle de notre ère vit resurgir les écrits, cette fois-ci en langue arabe, rédigés par des voyageurs étrangers venus du monde asiatique. Avec les littératures des XVIe et XVIIe siècles respectivement, on eut de nombreux écrits soit sur l’Afrique, soit sur les Noirs d’Afrique, dus à la traite des esclaves. Avec les temps modernes (XVIIIe et XIXe siècles), apparurent des écrits produits par des raciologues, des idéologues de la colonisation, des missionnaires, des militaires, des commerçants, des voyageurs, des explorateurs, des chercheurs et des administrateurs. La période contemporaine marque le début du nouvel Africanisme après des rapprochements internes entre l’Europe et l’Afrique dus aux guerres mondiales, à la colonisation et enfin indépendance des pays africains.

Detail du livre

Poids0,368 kg
Dimensions24 × 15,5 cm
Auteur

Moustapha Tamba

Éditeur

Édition Harmattan

Avis

Avis

Il n'y a pas encore de critiques.

Soyez le premier à évaluer & ldquo;Grand arrêt sur l’Africanisme – De l’antiquité à nos jours & rdquo;

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.