Justice traditionnelle, justice moderne – Le devin, le juge, le sorcier

25.575 CFA


Quatrième de couverture

A l’heure où l’on parle tant d’acculturation, de sous-développement, de crise de la société africaine mais où l’on assiste également à la revendication d’un Etat de droit en Afrique, la reconnaissance des droits coutumiers ne relève pas de délectation passéiste. Au contraire, la prise en compte de ses principes généraux peut déboucher sur l’élaboration d’un droit moderne authentiquement africain donc ayant enfin une chance d’être compris, reconnu et respecté ; un droit contrôlé par la société, un droit unique et original qui respecte les valeurs culturelles tout en les transcendant pour tenir compte d’une évolution inéluctable.

L’Afrique est à l’heure actuelle tiraillée entre deux mondes aux valeurs profondément antinomiques : le monde traditionnel, pétri de sacralité, et le monde moderne matérialiste. Cette dualité se retrouve naturellement en matière de criminalité : criminalité traditionnelle et criminalité de ” type occidental ” coexistent en s’opposant. Mais la notion de criminalité n’est pas appréhendée de la même façon par la loi et par les hommes. La justice ” moderne ” se révèle donc inadaptée à la pensée et à la société traditionnelles et s’avère incapable de juguler la criminalité qui en émane. Seule une approche ethno-criminologique peut permettre de comprendre la réaction sociale face à la législation et à la déviance, peut concourir à la redéfinition de l’acte criminel et nous aider à repenser la signification et le rôle de la peine afin que disparaisse cette inadéquation de la justice aux hommes auxquels elle s’applique. A l’heure où l’on parle tant d’acculturation, de sous-développement, de crise de la société africaine mais où l’on assiste également à la revendication d’un Etat de droit en Afrique, la reconnaissance des droits coutumiers ne relève pas de délectation passéiste. Au contraire, la prise en compte de ses principes généraux peut déboucher sur l’élaboration d’un droit moderne authentiquement africain donc ayant enfin une chance d’être compris, reconnu et respecté ; un droit contrôlé par la société, un droit unique et original qui respecte les valeurs culturelles tout en les transcendant pour tenir compte d’une évolution inéluctable. Les juges peuvent être les maîtres de demain. Mais pour ne pas devenir des despotes, ils devront toujours garder à l’esprit qu’ils ne sont qu’un volet du triptyque : devin, juge et sorcier.

Catégorie : Étiquette :

Detail du livre

Poids0,526 kg
Dimensions24 × 16 × 2,4 cm
Auteur

Maryse Raynal

Éditeur

L'HARMATTAN

Avis

Avis

Il n'y a pas encore de critiques.

Soyez le premier à évaluer & ldquo;Justice traditionnelle, justice moderne – Le devin, le juge, le sorcier & rdquo;

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.