Le droit de la guerre dans les religions et traditions d’Afrique noire

23.800 CFA


Ce livre décrit comment le droit des conflits armés est né en Afrique. Comme dans toutes les sociétés avancées, les relations humaines sont souvent confrontées à des désaccords, des ambitions et des incompréhensions. L’usage de la force est de ce fait un recours pour certains afin d’imposer leurs visions. De cela, il est impératif de souligner qu’en Afrique noire, la notion de « bataille » était beaucoup plus appropriée. Si Dieu a créé l’humanité et, l’Afrique, d’après Cheikh Anta DIOP, est le berceau de l’humanité, quoi de plus naturel d’affirmer que l’Afrique a connu l’Être Suprême avant les autres peuples ? Au nom de Dieu, certains théorisèrent l’esclavage et la colonisation ; dorénavant au nom de la démocratie et de l’État de droit, ils adaptent leur cynique volonté de domination du peuple noir. Du capitalisme occidental, nous sommes passés au capitalisme africain où les élites politiques africaines par leur complexe de l’Occident concourent à la perte de leur peuple.

Catégorie :

Detail du livre

Poids0,469 kg
Dimensions24 × 15,5 cm
Auteur

Patrick Kabou

Éditeur

Édition Harmattan

Avis

Avis

Il n'y a pas encore de critiques.

Soyez le premier à évaluer & ldquo;Le droit de la guerre dans les religions et traditions d’Afrique noire & rdquo;

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.